Erreur d’impression : comment les éviter ?

Erreur d’impression : comment les éviter ?

3 décembre 2021 0 Par Eva

Il n’est pas rare que des erreurs se glissent pendant l’impression : des fautes grammaticales au beau milieu du texte, une partie du texte coupée ou encore des visuels floutés. Pour éviter ce genre de petits désagréments, il est impératif de concevoir un document net et de procéder par la suite à un contrôle du fichier avant la phase d’impression. Voici notamment quelques petites astuces pour éviter les erreurs d’impression rencontrées les plus fréquemment.

La marge de sécurité et les fonds perdus

Lors d’une impression express, certains font l’erreur de faire l’impasse sur le contrôle des dimensions du fichier, ce qui est un tort. En effet, cela vient définir la mise en page du fichier et assurer que cette dernière soit optimisée. Il faudra ainsi penser à délimiter le fond perdu qui consiste à laisser un débord de 4 à 5 mm sur le contour du document et ainsi éviter de voir apparaitre du blanc dans votre document au moment de la découpe.

Il convient ensuite de s’assurer que le document présente bien une marge de sécurité et si ce n’est pas le cas, il faut en rajouter une de 4 à 5 mm de moyenne. En indiquant cette marge de sécurité, vous évitez de placer des éléments importants tels que le texte, le logo ou des images trop près des bords.

La colorimétrie et les images utilisées

Avant de confier votre fichier à l’imprimeur, pensez à mentionner le mode colorimétrique choisi pour la création de votre document. Dans l’idéal, optez pour le mode CMJN (Cyan, Magenta, Jaune, Noir) puisqu’il donne un pourcentage de couleur à chaque pixel de l’image, améliorant ainsi le rendu final de l’image plutôt que le mode RVB généralement réservé aux créations web.

Pour ce qui est du choix des visuels, rappelez-vous de ne choisir que des images de qualité avec une résolution minimale de 300 dpi. En choisissant des visuels en dessous de ce seuil, vous risquez de vous retrouver avec une image pixellisée, c’est-à-dire floutée à l’impression.

Le contenu texte et la typographie utilisée

Des petites fautes qui se glissent entre deux paragraphes, des mots manquants, des erreurs grammaticales ou d’orthographe : voilà tout autant de choses qui peuvent faire douter de votre sérieux et de votre professionnalisme. Prenez ainsi le temps de vous relire avant d’enregistrer votre fichier.

Concernant la typographie utilisée et la mise en page générale, assurez-vous que tout soit bien aéré et que vos paragraphes soient bien lisibles. Choisissez par ailleurs une police de caractères qui soit facilement lisible (plus de 6) et enfin, assurez-vous qu’il y ait une hiérarchie de lecture dans votre document.

Colorisation des images en noir et blanc

Les variations de couleur et les méthodes d’enregistrement des fichiers sont à l’origine de certaines erreurs d’impression. N’enregistrez pas les photos en noir et blanc comme des images en couleur si vous souhaitez les inclure. Si ces photos ne sont pas correctement identifiées, enregistrées ou transformées, elles risquent de prendre de la couleur au cours du processus d’impression. En effet, si vous utilisez un profil CMJN, la couleur apparaîtra dans les canaux cyan, magenta et jaune de votre page.

Les formats de fichier sont imprécis

Une chose à laquelle il faut penser est le type de fichiers que vous utilisez. Les fichiers .gif et .png doivent être utilisés comme formats de fichier à l’écran uniquement pour les projets d’impression. Ce sont des formats réservés à l’écran qui ne passent pas bien à l’impression. Ces deux formats peuvent supporter 72 ppi, mais pour un fichier d’impression, les ppi doivent être nettement plus élevés. Pour les travaux d’impression ou les tirages grand format, vérifiez toujours auprès de votre imprimeur quels types de fichiers sont nécessaires.